Abbaye de Fontevraud, les femmes au pouvoir

For the English version, click here

L’abbaye royale de Fontevraud, fondée en 1101, est la plus vaste cité monastique d’Europe. Située à la limite des territoires de l’Anjou, du Poitou et de la Touraine, elle appartenait aux territoires de notre très célèbre Aliénor d’Aquitaine. Au sein de l’église abbatiale, on y retrouve son gisant ainsi que ceux de membres de sa famille.

L’entrée de l’abbatiale
L’ntérieur de l’abbatiale
L’extérieur du cloître Ste Marie

Bien qu’elle soit la plus vaste cité monastique européenne, savez-vous ce qui la rend si particulière ? L’abbaye a uniquement été dirigée par des abbesses car les femmes étaient au pouvoir à Fontevraud ! Elles seront 36 à se succéder, royales ou non, entre 1115 et 1792 (la Révolution Française contraindra les religieuses à quitter les lieux). Alors, prêt à me suivre dans ce bel ensemble architectural ?

L’église abbatiale

Je voulais visiter l’abbaye depuis longtemps et je n’ai pas été déçue de la visite ! L’église abbatiale, assez imposante, est d’une très belle clarté. Construite entre 1105 et 1165, on y retrouve les styles architecturaux de la région, à savoir poitevin et angevin. La nef compte à elle seule une centaine de chapiteaux sculptés !

Les gisants royaux

Sûrement le point marquant de la visite ! On retrouve, au coeur de l’église abbatiale, les gisants de quatre membres de la famille royale britannique, les Plantagenêt. Aliénor d’Aquitaine y repose aux côtés de son royal époux, Henri II d’Angleterre ; à leurs côtés, leur fils, Richard Coeur de Lion, décédé à Châlus ainsi qu’Isabelle d’Angoulême, l’épouse de leur fils Jean Sans-Terre. Fontevraud est connue comme la nécropole royale des Plantagenêt.

Le cloître

Dans les livres anciens, les cloîtres sont souvent définis comme « ces liens qui unissent le ciel et la terre » et sont le coeur même de la vie en monastère. Le cloître Sainte-Marie permet de desservir l’abbatiale, bien sûr, ainsi que le réfectoire, les cuisines et le noviciat (lieu où résident les novices, qui n’ont pas encore prononcé leurs voeux). Entouré par les jardins et les nombreuses sculptures qui ornent les piliers du cloître, la balade y est très agréable !

La salle du chapitre

On la retrouve dans beaucoup de couvents et monastères mais kesako ? La salle du chapitre, aussi appelée salle capitulaire, est le lieu où se retrouve quotidiennement la communauté pour discuter de tout ce qui est relatif à la communauté ou aux annonces concernant la vie religieuse. Celle de Fontevraud est très richement ornée, je vous conseille d’y entrer !

Les cuisines

Appellées ici « cuisines romanes », c’est elles qui donnent à Fontevraud cette silhouette si particulière ! Son extérieur nous fait penser à une église romane mais il n’en est rien : les cuisines s’y situaient bien et chaque absidiole était utilisée, aussi bien pour cuisiner que pour fumer la viande notamment. En levant la tête et en regardant bien, on aperçoit des petites cheminées à l’extérieur. Lors d’hivers rigoureux, la chaleur qui s’en dégageait devait en ravir plus d’une !


Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir un mail dès la publication d’un article !


Fontevraud Abbey, women in power

The Royal Abbey of Fontevraud, founded in 1101, is the largest monastic city in Europe. Located on the border of the Anjou, Poitou and Touraine regions, it belonged to the territory of our very famous Eleanor of Aquitaine. In the abbey church, her tombstone and those of members of her family can be found.

The entrance to the abbey church
The interior of the abbey church
The exterior of St Mary’s cloister

Although it is the largest monastic city in Europe, do you know what makes it special ? The abbey has only been run by abbesses because women were in power at Fontevraud ! There were 36 of them, royal or not, between 1115 and 1792 (the French Revolution forced the nuns to leave the place). So, are you ready to follow me into this beautiful architectural complex ?

The abbey church

I wanted to visit the abbey for a long time and I was not disappointed with the visit ! The abbey church, which is quite imposing, is very bright. Built between 1105 and 1165, the architectural styles of the region, namely Poitevin and Angevin, can be found here. The nave alone has about a hundred sculpted capitals !

The royal recumbents

Probably the highlight of the visit ! At the heart of the abbey church are the graves of four members of the British royal family. Eleanor of Aquitaine is buried here alongside her royal husband, Henry II of England ; next to them is their son, Richard the Lionheart, who died in Châlus, and Isabella of Angouleme, the wife of their son John the Earthless. Fontevraud is known as the royal necropolis of the Plantagenets.

The cloister

In ancient books, cloisters are often defined as « those links that unite heaven and earth » and are the very heart of monastery life. The cloister of St Mary’s serves the abbey church, of course, as well as the refectory, the kitchens and the novitiate (the place where novices, who have not yet taken their vows, reside). Surrounded by the gardens and the many sculptures that adorn the pillars of the cloister, it is a very pleasant walk !

The Chapter House

It is found in many convents and monasteries but what is it ? The chapter house, also known as the salle capitulaire, is the place where the community meets every day to discuss all matters relating to the community or announcements concerning religious life. The one at Fontevraud is very richly decorated, I advise you to enter it !

The kitchens

Called « Romanesque kitchens » here, they give Fontevraud its special silhouette ! Its exterior makes us think of a Romanesque church, but it’s not : the kitchens were located there and each apsidal chapel was used for cooking as well as for smoking meat. If you look up, you can see small chimneys on the outside. During the harsh winters, the warmth that came out of them must have delighted many !


Subscribe to the newsletter to receive an e-mail when a new article is uploaded !


2 commentaires sur « Abbaye de Fontevraud, les femmes au pouvoir »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :