Carcassonne et son château comtal

For the English version, click here

Construit dans un premier temps au cours du XIIème siècle par Bernard Aton IV de Trencavel, alors vicomte de Carcassonne, le château a connu de nombreuses modifications au fil des siècles. Lors de son remaniement entre 1228 et 1239, il passe au statut de forteresse. Les restaurations du XIXème siècle ont permis de redonner au château son allure royal des XIIIème et XIVème siècles.

Remparts du château
Oeuvre dans la salle Pierre Embry du château
Chemin de ronde

Outre son architecture, le château mérite d’être visité pour ce qu’il renferme ! Entre la salle de la maquette qui permet d’avoir une vue d’ensemble sur la cité médiévale, les différentes salles d’exposition qui présentent de nombreux objets provenant des alentours et les nombreux points de vue sur la vallée de l’Aude, l’édifice vaut le coup de s’y arrêter. De plus, l’entrée est gratuite pour les jeunes jusqu’à 26 ans; n’attendez plus!

Pour visiter la cité, c’est juste ici : Carcassonne, la cité de Dame Carcas

La tour de guet

Également connue sous le nom de « tour Pinte » et construite sous les Trencavel, elle est la plus haute tour du château. Elle est également une des seules tours carrés de Carcassonne. Le sommet n’est pas accessible au public mais imaginez la vue que l’on doit avoir tout en haut !

Le donjon

Le donjon faisait partie du château construit par la famille Trencavel dans le courant du XIIème siècle. Une trace de crénelage est visible sur sa facade, cela peut indiquer une fortification datant du XIIIème siècle, période troublée par les croisades et le catharisme. Ce crénelage a été comblé au moment de la surélévation du donjon, vraisemblablement au cours du XIIIème siècle.

La salle Pierre Embry

De nombreuses sculptures plus ou moins religieuses se retrouvent dans les différentes salles d’exposition dont la salle Pierre Embry. Entre la sculpture de la Vierge à l’enfant, le gisant d’un chevalier et de nombreux modillons se trouvent une sculpture représentant Dame Carcas, princesse qui, d’après la légende, aurait donné son nom à la cité médiévale.

La cour du midi

À l’époque, une grande salle d’apparat pour les sénéchaux du roi se trouvait à l’emplacement même de la cour. Lorsqu’on se balade dans cette dernière, différentes marques sont visibles au sol et sur les murs. Il est fort probable que le rez-de-chaussée est accueilli les cuisines du fait de la présence d’un puits dans un des angles.

Le chemin de ronde

Comprise dans le ticket d’entrée, la balade sur le chemin de ronde offre un magnifique panorama sur la vallée de l’Aude, les Pyrénées et le massif de la Montagne Noire. Le chemin de ronde faisant le tour du château, il permet également de passer par les nombreuses tours qui composent l’inimitable silhouette de Carcassonne !


Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir un mail dès la publication d’un article!


Carcassonne and its count’s castle

Firstly built during the XIIth century by the Carcassonne’s viscount, Bernard Aton IV of Trencavel, the castle has undergone numerous modifications during the centuries. Following its redesign between 1228 ans 1239, it became a fortress. The XIXth century restorations gave back its royal aspect from the XIIIth and XIVth centuries.

Castle walls
Exhibition in the Pierre Embry room
Castle walkway

Besides its architecture, the castle deserves a visit for its inside ! Between the model room which gives us a large view of the medieval city, the different exhibition rooms which expose many artworks from the surroundings and the many panorama views above the Aude’s valley, you definitely have to go and see the edifice ! Furthermore, the ticket is free for the under 26 years-old EU citizens ; don’t wait any longer !

To visit the whole city, it’s juste here : Carcassonne, the Lady Carcas’ city

The watchtower

Also known as the « Pinte tower » and built under the Trencavel’s era, it is the highest tower of the castle. It also is one of the few squared tower of Carcassonne. The top isn’t open to the public but just imagine the view we can have at th !

The dungeon

The dungeon belongs to the castle since its construction during the XIIth century by the Trencavel family. Crenellations are visible on the front, it may indicate a fortification dating from the XIIIth century, période troubled due to the crusades and the expansion of Catharism. These crenellations have been hidden when the dungeon was heightened, presumably during the same century.

The Pierre Embry room

Many sculptures, more or less religious, are exposed in the different exhibition rooms such as the Pierre Embry one. Between the Virgin and Child sculpture, a knight’s recumbent and many modillons, there is a sculpture representing Lady Carcas, princess who, following the myth, gave her name to the city.

The court of the midi

At the time, a large ceremonial hall for the King’s seneschals took place here. When we have a walk in this court, some marks are visible on the floor and on the walls. It is very likely that the ground-floor housed the kitchen because there is a well in an angle.

The castle walkway

Included in the enter ticket, the walk on the walkway offers an amazing panorama on the Aude’s valley, the Pyrénées’ mountains and the Black Mountain’s massif. As it surrounds the castle, the walkway enables us to walk through many towers which are composant of the Carcassonne’s inimitable silhouette !


Subscribe to the newsletter to receive an email when a new article is uploaded !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :