Le château de Hautefort, le Versailles du Périgord

Maison du marquis de Hautefort, le fournisseur des armées du Roi-Soleil, le château qui porte son nom est un splendide domaine composé du château, du parc à l’anglaise et des jardins à la française. Le château est un témoignage de l’architecture dite « grand siècle » avec l’incorporation de certains éléments de l’ancienne forteresse médiévale, en plein coeur du Périgord. Le domaine a été la propriété de plusieurs familles et est, depuis 1929, aux mains de la famille De Bastard. 

Vue de la façade du corps de bâtiment du château
Une des salles du château
Jardins à la française

Après une première restauration dans la première partie du XXème siècle par le baron et la baronne De Bastard, un incendie ravage le corps principal du bâtiment le 30 août 1968. Une seconde restauration est lancée sous la direction de la baronne, alors devenue veuve. Le château est maintenant la propriété de la Fondation du château de Hautefort, fondée par la baronne et reconnue d’utilité publique en 1990. Le mécène principal est le couple David-Weill, neveu de la baronne.

Le château

Héritage provenant tout droit de l’époque médiévale, le château fût totalement remanié dans un style classique dans le courant du XVIIème puis du XIXème siècle. Il est également connu pour être un haut-lieu du cinéma en Périgord; il a servi comme décors de tournage pour de nombreux films comme Jacquou le Croquant ou La mort de Louis XIV. Une salle de tournage est encore installée dans le château, vous pouvez la visiter et de nombreux ateliers y sont organisés !

La salle des cheminées

Ancienne salle seigneuriale des marquis de Hautefort, on y rendait la justice et y organisait de grandes réceptions. Le décor est très symbolique avec notamment les portraits de Louis XIV et son épouse, Marie-Thérèse, qui rappellent le rôle qu’a joué le marquis Jacques-François de Hautefort. Il fût, en effet, conseiller du Roi-Soleil et premier écuyer de la reine.

La chambre de Madame

Décorée de portes et de panneaux de boiseries datant du XVIIIème siècle, cette chambre à coucher présente un mobilier composé de pièces très féminines comme une » duchesse » (chaise longue d’intérieur) datant de 1755 ou un secrétaire, appelé « bonheur-du-jour », datant de 1750. On y retrouve également un magnifique tableau du peintre Jan Massys. Deux pièces sont attenantes à la chambre dont une « tisanerie » que vous pouvez visiter.

La chambre de Monsieur

Bien que composé d’un lit, la pièce datant du XVIIème siècle était certainement un cabinet de travail ou une garde-robe. Huit fauteuils et un canapé recouverts de tapisseries d’Aubusson entourent la cheminée; il n’était pas rare à l’époque que la chambre serve de salon privé et informel pour les intimes de la famille. Faites attention aux photos disposées sur la table lors de votre visite, certains visages devraient vous sembler familiers! 🙂

Les jardins à la française

La transformation de l’ancienne avant-cour en jardins à la française fût l’oeuvre du comte de Choulot, à partir de 1853. Son ambitieuse transformation s’applique également au château, au parc à l’anglaise et au paysage environnant; il souhaite créer un ensemble harmonieux englobant chaque élément du domaine. Aujourd’hui, le gazon et les fleurs ont laissés place au buis et aux sculptures en végétaux qui ornent le jardin. Il est également très agréable de se balader sous la « pergola végétale », un tunnel de buis taillés d’environ 70m de long.


Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir un mail dès la publication d’un article!


The Hautefort Castle, the Versailles of the Périgord

House of the marquis of Hautefort, the army supplier of the Sun King, the castle is a splendid estate composed of a castle, a park in the English style and French-style gardens. The castle is a legacy of the « Great Century » architecture with some elements from the former medieval fortress, in the heart of the Périgord. Property of several families, the castle belongs to the De Bastard’s family since 1929.

Exterior face of the castle
One of the castle rooms
French-style gardens

Following a first restoration during the XIXth century by the Baroness and Baron of De Bastard, a fire destroyed a major part of the principal building on August, 30th 1968. Following the incident, a second restoration is launched under the directions the widowed Baroness. Today, the estate is the property of the Foundation of Hautefort Castle, founded by the Baroness and recognised as a public utility in 1990. The principal benefactor is the David-Weill couple, great-nephew of the Baroness.

The castle

Legacy which comes right from the medieval era, the castle has been entirely redesigned in a classical style during the XVIIth and XIXth century. It is known as a major place for the cinema industry in the Périgord because it has been used as a film set for many movies such as Jacquou le Croquant and La mort de Louis XIV (the death of Louis XIV). We can also visit a room dedicated to it with a film set !

The chimney room

Former seigniorial room of the Marquis of Hautefort, it was used to deliver justice or to house social events. The decoration is very symbolic : we can see the portraits of Louis XIV and its spouse, Marie-Thérèse; it remembers the role played by the marquis Jacques-François de Hautefort. He was one of the King’s advisor and first squire of the Queen.

The bedroom of Madame

Decorated with doors and wooden panels from the XVIIIth century, this bedroom has very feminine furniture such as a “duchesse” from 1755 or a desk called « bonheur-du-jour » from 1750. There also is a great painting from the painter Jan Massys. Two rooms are adjacent to the bedroom; among them, there is a « tisanerie » you are allowed to visit.

The Sir’s bedroom

Even if the room is composed with a bed, it certainly was a working cabinet or a dressing during the XVIIth century. Eight chairs and a sofa, covered with Aubusson’s tapestry, surround the chimney; some centuries ago, the bedroom could also be used as a private salon for the intimates of the family. During your visit, have a look on the portraits displayed on the desk; some should look familiar to you ! 🙂

The French-style gardens

The transformation of the former forecourt into French-style gardens is due to the Count of Choulot, from 1853. He also transformed the castle, the English-style park and the surrounding landscape; his aim was to create an harmonious place with all elements of the domain. Today, the lawn and flowers left their place to boxwood and vegetal sculptures. It is very nice to have a walk under the « vegetal pergola », a 70m-long boxwood tunnel.


Subscribe to the newsletter to receive an email when a new article is uploaded!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :